Casque VR – FAQ

 

Souvent considérée comme « technologie gadget », la phrase qui revient le plus souvent après avoir pris la peine d’essayer vraiment un casque VR avec les visites virtuelles de Alsace 360, c’est :
 

« Ah oui ! Quand même ! … ».


 
Pour donner la possibilité au plus grand nombre de découvrir l’expérience immersive que procure un casque de réalité virtuelle, ou casque VR, Alsace 360 a choisi d’amener les internautes non pas dans des jeux en images de synthèse, mais dans de vraies photographies panoramiques immersives. Un peu de passion, quelques mois de développement, et nous y voilà, ça roule depuis mars 2015.

 
Dans cette innovation, Alsace 360 a délibérément fait deux choix :
 

  • Ne pas contraindre l’internaute à acheter un « casque VR électronique » onéreux.
    Il suffit d’acheter un « casque immersif passif » ne contentant aucune électronique (entre 10€ et 100€), et d’utiliser son propre smartphone.

  • Ne pas obliger l’internaute à installer une application.
    Les visites virtuelles proposées par Alsace 360 sont disponibles directement sur internet (en Wifi ou en 3G/4G), sans qu’il soit nécessaire d’installer quoi que ce soit. Pas de suspicion, donc, de piratage de données mobiles.

 
Quelles sont les limites du dispositif ?
 

  • Il faut quand même un casque, même basique comme le Google Cardboard.
     
    Pour le Google Cardboard, vous devrez le tenir à la main comme une paire de jumelles. Pour d’autres casques qui ont un look de lunettes de ski alpin (d’ailleurs, on devrait dire « masque VR » plutôt que « casque VR ») il suffit de le positionner sur les yeux comme si on allait faire une piste de ski.

    google-cardboard    casque Homido

     

  • Il faut avoir un smartphone compatible.
     
    – Certains smartphones sont trop petits pour laisser un entraxe confortable entre les yeux.
    – Certains navigateurs fonctionnent de manière chaotique ; sur certains smartphone, c’est Chrome qui va être le plus efficace, pour d’autres, Firefox, Safari ou le navigateur par défaut ; si l’un ou l’autre de ces navigateurs ne donne pas satisfaction, n’hésitez pas en télécharger/installer/essayer un autre.

    navigateurs
    – Certains smartphones, enfin, n’ont pas de gyroscope, cet outil interne qui détecte les mouvements latéraux. Là, ça va coincer.
     

  • La qualité de l’immersion dépend directement de votre smartphone (et de votre casque).
     
    – La réactivité du gyroscope interne, bien sûr, joue un rôle important dans la détection et la gestion des mouvements, mais également la résolution de l’écran, à ne pas confondre avec le nombre de pixels. La résolution, c’est le nombre de pixels par cm ; plus ce nombre sera élevé, moins vous apercevrez les pixels (sorte de structure en nid d’abeille), en plus réelle sera la sensation d’immersion.
     
    – Certains casques, comme le Homido, par exemple, significativement plus cher qu’un Pearl, autre exemple, vont accentuer très agréablement le côté immersif, avec en plus, quelques possibilités de réglages (contre la myopie ou l’hypermétropie).

     
  • Il faut rester à l’écoute de ses sensations.
     
    Nous ne sommes pas tous égaux devant l’immersion VR ; chez certains d’entre nous, et en fonction du téléphone, un sentiment nauséeux peut apparaître : il convient donc de s’arrêter à temps.
     
    De même, il est souhaitable pour les jeunes enfant de ne pas prolonger l’expérience au-delà de 5 minutes ; n’ayant pas connaissance d’étude précise à ce sujet, il vaut mieux adopter le principe de précaution.
     

Mode opératoire
 

    1. Rendez-vous sur www.alsace-360.fr/casque-vr pour découvrir la liste des visites virtuelles que Alsace 360 a rendu « compatibles VR ».
     

    • Cette liste ne fonctionne que sur smartphone ; si vous êtes sur PC, ou tablette, les liens proposés redirigent vers la version « non VR » des visites virtuelles ; bien sûr, c’est bien aussi, surtout en plein écran, c’est même plus complet grâce à des interfaces enrichies, mais on est « hors sujet VR ».
       
    • Pour accéder à cette liste sur smartphone, il vous suffit de scanner le QRcode proposé ci-dessous, ou bien de saisir directement dans votre navigateur www.alsace-360.fr/casque-vr ou même le raccourci suivant : www.az360.eu?vr.
       
    •  

      qrcode_vr

       

    2. Cliquez sur l’icône « masque ».

      Après avoir cliqué sur la visite virtuelle de votre choix, l’icône suivant devrait apparaître en bas à gauche ; il suffit alors de cliquer dessus :

      masque

       
      Si tel n’est pas le cas, je vous invite à essayer un autre navigateur ; parmi Chrome, Firefox, Safari, ou d’autres encore, vous devriez en trouver un qui fonctionne, notamment si votre téléphone est récent. Si tel n’est pas le cas, j’ai peur de ne pas avoir de solution pour vous, en tous cas pour l’instant. Problème de matériel ou de version probablement. Vous devrez vous contenter de parcourir la visite virtuelle avec le doigt, SANS casque VR.

     
    3. Tournez le smartphone en mode paysage.

      Après avoir cliqué sur l’icône précédent, tournez le smartphone de manière à le mettre en position paysage :

      rotate_device

       
      Si tout se passe bien, vous allez voir l’image se dupliquer « gauche – droite » : vous êtes alors sur la bonne voie.
      Dans le cas contraire, il vous faudra peut-être aller dans les paramètres de votre téléphone pour autoriser la rotation de l’écran ; là aussi, il se peut très bien que la scission de l’image en deux se fasse dans certains navigateurs (Chrome, Firefox, Safari, …) , et pas dans d’autres. Il vous faudra là aussi essayer.

     
    4. Le gyroscope.

      Un nombre significatif de téléphones n’ont pas de gyroscope intégré ; si tel est le cas, vous constaterez qu’en tournant le téléphone autour de vous, l’image reste la même ; pas cool pour notre expérience immersive : vous devrez vous contenter, là aussi, de la navigation avec le doigt, SANS casque VR.
       
      En revanche, si cela fonctionne, vous êtes prêt à entrer dans le monde de l’immersion VR : il vous suffit de placer votre smartphone dans le masque VR, de chausser votre masque, de vous tenir quelque part (c’est mieux) et de regarder tout autour de vous, à droite, à gauche, en haut et en bas.
       
      Un détail : allez-y doucement, sans quoi le risque de nausées risque de vous surprendre.

     
    5. Navigation.

      Il vous suffit, pour naviguer (passer d’un panorama à l’autre), de pointer la cible (en penchant la tête), sur les « hotspots » de navigation, et d’y rester quelques secondes pour valider le pointage qui permet d’accéder à d’autres vues.

      hotspot

       
      Ces « hotspots » peuvent prendre différentes formes :

      • Des flèches : lorsqu’il y en a des bleues, je vous les recommande – elles indiquent le sens proposé de la visite – mais rien ne vous interdit de choisir les noires.
      • Des boules : en regardant sous vos pieds, cette boule permet dans certains cas de passer à la vue suivante, et dans d’autres cas de proposer plusieurs raccourcis ; en levant fortement la tête, une boule bleue vous permettra parfois de changer d’atmosphère.
      • Des doubles flèches « précédente – suivante » : elles apparaissent dans certaines navigations au survol d’une zone située vers le bas (mais pas tout en bas). Elles vous permettront de passer à la vue suivante ou de revenir en arrière.

 

Conclusion

 
De nombreux développements sont en cours pour améliorer la navigation des visites virtuelles VR, notamment lorsqu’elles contiennent beaucoup d’images. En attendant ces améliorations, Alsace 360 a fait le choix de vous donner un aperçu de cette technologie en rendant compatibles des visites virtuelles réalisées antérieurement depuis 2008. Elles sont à votre disposition, en libre accès depuis chez vous, à condition, bien sûr, d’avoir au minimum un smartphone compatible et un basique casque VR passif.

 
Rappel pour votre smartphone : www.az360.eu?vr

 
Bonne « immersion VR » à vous.